Il est parfois important d'écouter ceux qui veulent parler à notre place

13 mars 2008

Véritable passion

Ma_soeuuurUn regard & voilà notre putain de sourire qui monte & nous explose à la gueule. Une sacrée complicité acquise au fil du temps qui grandit encore & grandira toujours. Ce partage des émotions & des sensations qui fait que les mots ne sont plus nécessaires pour se comprendre, que même le regard est inutile pour rentrer dans la mêlée & ressentir les pensées de l’autre. Ensembles pour toujours profiter des instants de vraie vie & de les savourer. Immortelles face au plaisir & à l’envie de tout partager à tout instants. Ce bonheur de regarder ensemble vers l’infinie notre merveilleuse éternité où tout reste encore à faire. Vivre une magnifique aventure, celle de notre amitié jusqu’à la mort. J’en suis consciente, j’ai de la chance. Pas d’avoir rencontré une personne comme toi, mais bien de t’avoir justement rencontré toi. Toi & pas une vague copie. Celle avec qui je mêle passion & fusion. Celle qui j’apprends à connaître au fil des jours & des heures. Doucement mais sûrement. On partage la peur de se perdre, la peur de ne pas réussir à s’aimer toute notre vie. & pourtant c’est si facile avec toi, t’es tout simplement celle que je vais garder. Je le promets sur tout ce que j’ai. Quand on veut on peut, tu me le montre assez souvent pour que j’y crois. & si tu savais comme j’ai envie de te protéger, de te prendre par la main & t’emmener loin quand tu vas mal. Pour te montrer qu’à nous deux on est plus forte que tout & que personne ne peut te faire souffrir. Ils nous restent tellement de choses à faire ensemble mais après tout, prenons notre temps car on a toute la vie devant nous. Toute la vie j’te dis.

  • Plus tu lis, mieux (tu) sais

Si vous ne pensez pas quand vous n’avez plus de tête, d’où vient que votre cœur est sensible quand il est arraché ? Vous ne sentez, dites-vous, parce que tous les nerfs ont leur origine dans le cerveau. & cependant, si on vous a trépané, & si on vous brûle le cerveau, vous ne sentez rien.

Dictionnaire Philosophique – Voltaire

Posté par Biatch_de_lune à 23:21 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


10 mars 2008

Etre un mauvais exemple mais suivre une bonne étoile

BlooooogParfois j’ai des visions d’avenir. Un avenir à faire vomir où je n’aurais rien réussi. Une vie sans ambitions & sans relief. Une de celle directement reliée à la mort. Mais c’est cette putain de pression qui me rend malade. Cette impression qu’il faut tout jouer maintenant, alors que ça fait même pas 20 ans que je suis là. ‘Je suis…’ Le monde tourne trop rond, c’est ça qui me ronge. J’ai des envies d’études qu’ils disent vouées à l’échec. Je ne rentre pas assez dans les cases, je vois trop grand, je vise trop haut. ‘Je suis, tu es…’ Mais j’préfère ça que leur vie à gerber, de fonctionnaire merdeux qui ont oubliés leurs rêves.
L’avenir c’est, à court ou long terme, la mort. Moi j’aime tellement le présent. ‘Je suis, tu es, il est…’ C’est déroutant de simplicité, débordant de merveilles, de vivre au jour le jour. ‘Je suis, tu es, il est, nous sommes…’ Ne se soucier de rien, ne pas penser au lendemain. ‘Je suis, tu es, il est, nous sommes, vous êtes...’ Vivre, sans se soucier de rien. ‘Ils sont…’

Prends ton temps, la vie vaut la peine d’être savourée.

  • Plus tu lis, mieux (tu) sais

Un profond désespoir pousse les êtres humains à s’accrocher à l’irrationnel. La nature superstitieuse des hommes les dégonde, & en fin de compte tout devient présage. Personne ne peut dire ce qui est réel ou, plus exactement, ce qui est irréel, & dans la léthargie & l’ivrognerie qui les définissent ils cessent de se souvenir de ce qu’ils ont été, sans réussir à imaginer ce qu’ils pourront devenir.

Sauvages – Mélanie Wallace

Posté par Biatch_de_lune à 22:38 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

09 mars 2008

Présentation

bb1

En avant.

Posté par Biatch_de_lune à 21:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]